Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de handicapinvisible.over-blog.com
  • Le blog de handicapinvisible.over-blog.com
  • : Bienvenue à tous, Mon blog va parler du "HANDICAP INVISIBLE" du traumatisé cranien grave (TCG),et la fibromyalgie. Mon frère a été victime d'un grave accident de la route auquel il a survécu mais avec quel handicap? Les médecins disent de lui un MIRACULE . Courage à toutes les personnes qui sont dans la même situation. Ne baissez jamais les bras , soyez fort pour aidez vos proches a surmontés ces moments difficiles et surtout toujours garder "ESPOIR".
  • Contact

Définition

Recherche

Archives

Texte Libre

/ / /

                                                                                        Histoire de mon frère Tony gravement accidenté de la route et séquelle

 

Tony est né le 29 décembre 1978 dans la Marne. Il croquait la vie à pleine dent, sa gaîté était naturelle,il ne trichait pas avec le sentiments, il était autonome, il devenait un adulte responsable.

Tony aimait le sport ( très bon joueur de foot, il faisait du cheval pendant sa jeunesse, il commençait à monter en galon, il adore le tir à la carabine, d'ailleurs il a passé son permis de chasse en 96 grâce à notre beau-père qui était chasseur, ils adoraient partir les week-end en partie de chasse.

 

Il a obtenu en 1996 un CAP et BEP en maintenance électronique. En 1998, il était en 1ère année de BAC PRO Commerce. Il avait fait qu'une année car pour lui, il s'ennuyait en classe parce qu'il avait un très bon niveau intellectuel, même qu'il avait une fois résolu un problème de math que le prof n'avait pas compris, et oui car nous nous sommes retrouvés dans la même classe, tout le monde pensait qu'on était jumeaux.

Il a connu sa moitié en 98. Ils ont eu une petite fille. donc à cette époque mon frère s'était engagé dans l'armée pour son plaisir et pour gagner un salaire et se mettre en appartement pour fonder sa petite famille.Il a obtenu son permis de conduire à l'armée en 2002.

Il était heureux de vivre, il s'éclatait avec ses potes pendants des soirées, il allait voir des matchs de foot, il aimait danser dans les bals de village.....

 

En 2003, il se sépare de sa concubine, car elle le tromper avec d'autre homme, à cette époque sa fille a 2ans. Elles partent quelques temps vivre chez sa mère. A ce moment là, il commençait à péter un peu les plombs, il a rendu son appartement et il se mets en collocation avec un collègue de travail , par la suite il a fait une petite dépression due à sa séparation avec sa concubine, il a était suivi par un psy pour l'aider à surmonter cette épreuve car il l'aura toujours aimée malgrès tout.

 

Il décide de quitter l'armée en 2003, pour retrouver un emploi plus proche de sa fille. Il devait faire son inscription Assedic mais le drame est arrivé le 18 novembre 2003.

 

Ce jour pas comme un autre, mon frère rentre chez lui. Dans son véhicule, il y a 2 amis, il est environ 22heures, un véhicule roulait sur sa voie en sens inverse, mon frère a voulu l'éviter et malheureusement pour essayer de sauver leur vie, il donne un coup de volant pour l'éviter et le début de l'ENFER commence. Il a percuté un arbre et tombe à contrebas de 5mètres. Le choc a été très violent. La chance a été du côté de se amis qui étaient dans son véhicule, et heureusement ils sont sortis sans blessures sauf mon frère.

 

Son ami m'appelle le soir même et m'annonce le terrible accident qui venait de se produire, je lui ai demandé ou est mon frère? Que s'est-il passé? Il n'a jamais réussi à me dire ce qui c'était passé car il était en état de choc , de survivre à un tel accident, ça tient du MIRACLE.

A cette époque je venais d'accouché de mon 2ème enfant, mon frère aura fait sa connaissance quelques mois après et il se rendait compte qu'il n'était plus comme avant.

 

Le jour de l'accident, il a été transporter d'urgence à l'hôpital de Verdun par les pompiers. Ils ont opérés mon frère en urgence, état très critique, il devait le stabilisé, coma score de Glascow à 3, puis ils l'ont transportés par hélicoptère au CHU de Nancy au service de réanimation neurologique. Quand nous avons appris l'état de santé de mon frère , j'ai pété les plombs, mon coeur a été briser depuis ce jour, et je garderai toujours en ma mémoire, ce cauchemar interminable.

J'ai consulté un psy car je ne supportais plus de me voir vivre et voir mon frère dans cet état. quand nous sommes allés voir mon frère à l'hôpital, c'était un terrible choc, j'ai eu du mal à le regarder, voir la personne qu'on aime dans un lit d'hôpital, relié à des machines pour l'aider à vivre et à se battre contre la mort. c'est très difficile à supporter quand les médecins nous préparent au pire, diagnostic terrible.

Il est entre la vie et la mort, on nous explique que Tony pourrait devenir un gros légume car son cerveau avait pris un sacré coup, qu'il ne marcherait plus , qu'il resterait comme ça des mois voir des années, qu'il ne parlerait plus,je ne voulais pas y croire car mon frère c'est un BATTANT.

Cette nuit aura basculé nos vies et les images resteront gravé dans notre tête.Quand les médecins ont pronostiqués l'état de santé de mon frère, j'avais compris de suite que sa vie tenait qu'à un fil. il faut reconstruire une nouvelle vie auquel, on n'aurait jamais penser.

 

Il est resté environ 3mois dans le coma en réanimation, état critique. Ensuite il a été transférer en réanimation à l'hôpital de St DIZIER pour rapprochement familial. Il était toujours relié à des machines mais l'avait fait de léger progrès ( ouvrir les yeux, bouger un peu les doigts). Ensuite transfert à BAR LE DUC dans le service de réeducation fonctionnelle, réapprendre à lire, à parler, à manger, à se laver, car il avait tout oublier et c'était diffcile à surmonter, il aura toujours ses troubles de l'équilibre, de mémoire, de langage, de comportement, accès d'incontinences......

 

Chaque personne qui subit un Traumatisme Crânien change, le TC affecte les émotions et l'humeur change. Il s'est passé tellement de chose inexpliquable dans son cerveau. Quand il est passé de la période du fauteuil roulant au déambulateur, il s'appercevait qu'il ne marcherait plus comme avant. Quand il veut se souvenir de quelques choses ou qu'il cherche un mot qu'il n'arrive pas , il sénerve très vite alor qu'à lépoque il était calme. On pourrait penser qu'il a eu un lavage de cerveau et qu'on lui a enlevé 15 ans de sa vie.

 

Pour lui, le plus difficile est au plan affectif, il danse plus car il a peur que l'on se moque de lui car il a vraiment tout perdu, beaucoup de gens se moquent de sa démarche, de sa façon de courir, quand il parle tout le monde croit qu'il est bourré alors que ce n'est pas le cas. Il et sujet à se faire de faux amis qui profitent de son état mais lui a du mal à y croire.

Sa concubine n'ai jamais venu prendre de ses nouvelles car ils avaient vécu quand même ensemble un moment, on jette pas une personne comme ça qui a besoin d'aide. Je trouve cela inadmissible de le laisser tomber comme une merde, pour moi, c'est mon petit frère que je protègerai comme je peux, avec mon mari, on avaient discutés de la situation de Tony, de son état de santé, on était d'accord sur le point de prendre mon frère à notre domicle avec lit médicalisé pour que je m'occupe de lui, on était prêt au pire.

 

Le plus terrible, c'est de faire le deuil de tony avant l'accident et de l'aider a rebâtir une nouvelle identité avec son handicap qui restera graver en lui à jamais.

 

Je pense que Tony peut fonctionner normalement mais avec de l'aide, il est sous l'emprise de ses problèmesde comportements, que ça soit physique ou mental. les gens ne peuvent pas comprendre la situation si ils ne l'ont pas vécu ( c'est pas écrit sur son front qu'il est handicapé). Ceux qui passeraient plusieurs jours avec un traumatisé cranien grave se rendrait compte que c'est dur de vivre avec ça, qu'il doit être soutenu et aider.

 

Chaque TC est différent, ils ont des besoins spécifiques. Le cerveau est un organe très sansible, pour Tony, j'ai l'impression qu'il n'est plus connecté à notre monde. Pour moi, mon frère a vécu la mort parce que sa vie tenait qu'à un fil mais il est repassé comme beaucoup d'autre TC par toutes les étapes de la vie, on va dire du bébé avec réapprentissage des gestes, couches, sa toilette, apprentissage pour manger, et oui , il ne savait plus tenir une fourchette, mettre la nouriture dans sa bouche, refaire revenir les souvenirs du passé, apprendre les mots de bases, à réécrire.....

 

Il n'a aucun souvenir de cet accident et il ne s'en remettera jamais car ses séquelles ne s'effaceront jamais, il doit apprendre à vivre avec. Il demande souvet pourquoi il ne sent plus d'émotion , car notre beau-père est décédé récement mort à la chasse et mon frère ne réalise pas son départ, il n'a plus de sentiments comme avant, ses larmes ne coulent plus.

Une terrible épreuve à rajouter dans ma vie noire.

Il a perdu beaucoup d'ami, idée suicidaire, il est devenue Cognitif, agressif, têtu.......;

Aujourd'hui, je me bats pour lui pour son avenir , lui donner le goût de revivre malgrès son handicap.

Il faut savoir qu'il y a les soins hospitaliers à faire régulièrement, fauteuil roulant, déambulateur, ergothérapie, kiné, psy, orthophoniste , rééducation fonctionnelle et bien d'autres soins.

 

En ce moment, son état n'a pas énormément changer, il perd beaucoup de poids car suite à ss traitements médicaux toutes ses dents se sont déteriorées, se brise au fur et à mesure, il ne s'alimente pas correctement ne pouvant pratiquement plus macher et je ne souhaite pas le voir finir ses jours avec une sonde alimentaire.

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by